Vitrine virtuelle 6éme

Voici une vitrine imaginée hier matin, alors que j’étais seule dans la librairie privée de clients à cause d’un pangolin et d’une chauve-souris. Il pleuvait, il faisait froid, je me suis dit que j’allais m’entourer de chats, tout de suite, là, maintenant ! C’est ça le pouvoir des livres… Devenir …

Vitrine Virtuelle 4ème

Les pépites de mars ! J’avais demandé à des lecteurs de nous faire partager leurs livres de chevet. Christine et moi y avons rajouté les nôtres : voilà notre sélection toujours d’actualité… A celles et ceux qui ont une P.A.L. à refaire 😉 Voici tous les titres en vrac : …

Vitrine virtuelle 3ème

Avant le confinement, nous avions décidé de dédier une table à tout une littérature récente autour du numérique. Il y en a pour tous les âges : Max est fou de jeux vidéos (de la célèbre série Max et Lili, en stock également Les parents de max et Lili sont …

Pour soutenir la Librairie à la réouverture

un site dédié au soutien des petits commerçants vous propose d’acheter des bons d’achats afin d’apporter un peu de trésorerie aux commerces contraints de fermer durant le confinement, https://soutien-commercants-artisans.fr/collections/libourne Ces bons d’achats seront utilisables dès la réouverture. N’hésitez pas à me contacter pour de plus amples renseignements.

derniers coups de cœur rayon BD

Vitrine virtuelle :
rayon BD les coups de cœur :

Les Vermeilles de Camille Jourdy chez Actes Sud Junior = une délicieuse aventure au pays des Vermeilles. En ces temps gris et tristes, les vermeilles sont une belle solution d’évasion !

Les grands espaces de Catherine Meurisse, chez Dargaud = tout est dans le titre ! dépaysement garanti

Dans la combi de Thomas Pesquet chez Dargaud = on ne le présent plus !

Thérapie de Groupe de Manu Larcenet chez Dargaud = tout est encore dans le titre !!

« Ma bibliothèque de libraire confinée »

J (je ne compte plus…)

Dans la série des romans que j’ai énormément aimé lire mais qu’il n’est peut-être pas judicieux de lire en ce moment (ou pas !), voici Sanderling d’Anne Delaflotte-Mehdevi publié chez Gaïa.
J’ai lu tous les livres de cette auteure pas assez connue à mon goût. Très régulièrement, je conseille La Relieuse du Gué que j’ai adoré. Je conseille également la deuxième aventure de la relieuse, Mathilde, avec Le Portefeuille Rouge. (Même mon lecteur de mari s’est laissé prendre). J’ai passionnément aimé Fugue, roman très intime dans lequel Anne Delaflotte-Mehdevi a su transcrire comme jamais la perte de voix de son héroïne, et tout récemment, Le Théâtre de Slávek, un roman historique hors du commun, dans lequel on apprend beaucoup sur le théâtre et ses lumières, sur la nature humaine et l’épidémie de peste à Prague au 18ème siècle.
Sanderling est le 3ème roman d’Anne Delaflotte-Mehdevi paru en 2013. C’est un roman étrange, rien ne nous prépare à ce qu’il va s’y passer. Landry est paysan, extrêmement fragilisé par une séparation, on le découvre dans les étendues du grand nord, étudiant un oiseau migrateur, le sanderling, soucieux de le suivre à la trace, comme si comprendre cet oiseau, lui permettait de mieux se comprendre et comprendre le monde. Mais il doit retourner sur ses terres en Bretagne, remettre en route sa vie de labeur. Tout en souhaitant réinventer, Landry reprend finalement goût à la vie d’agriculteur, jusqu’à ce qu’un imprévisible événement vienne tout bouleverser, et tout remettre en question sur la Terre… Rien de ce qu’on n’aurait pu imaginer un jour…

Sauvons des vies : continuons à rester chez nous.

« Ma bibliothèque de libraire confinée » J (je ne compte plus…)

Si je vous dis « PILIRIQATIGIINNIQ » ? « DOR » ? TALANOA » ?
A moins que vous soyez inuit, roumain ou fidjien, je pense vous perdre !
Mais non ! Grâce au Tsun-Dico, merveilleux petit dictionnaire publié chez autrement en 2019, vous pourrez découvrir « 200 mots que le français devrait emprunter aux autres langues » !

C’est parti, je cite :

PILIRIQATIGIINNIQ : (inuit) sorte de solidarité et d’esprit communautaire qui incite à travailler ensemble pour le bien commun.

DOR : (roumain) nostalgie qui survient lorsqu’on pense à quelqu’un que l’on aime beaucoup.

TALANOA : (fidjien) établir un dialogue ouvert, transparent et bienveillant au cours duquel chacun peut s’exprimer en toute confiance, afin de déboucher sur les meilleurs solutions pour tout le monde.

Il y en aurait tant d’autres…
Merci à Sabine Duhamel et aux éditions Autrement pour ce beau travail.

Sauvons des vies : restons chez nous.