L’aube sera grandiose …

… et votre réveil aussi !

Voici un Roman de littérature jeunesse totalement réjouissant !

Une mère enlève brutalement sa fille à sa fête de fin d’année du lycée pour un mystérieux voyage qui les conduit au cœur d’une forêt, loin de tout, avec pour seul paysage une nuit noire au bord d’un lac tout aussi noir.  Titania, la mère, a toute la nuit pour conter une époque à Nine, pour lui expliquer ce départ brutal de Paris, et la perte de toute connexion. Lui raconter une vérité tue trop longtemps avant 8h, heure d’un rendez-vous fixé par l’intermédiaire d’une mystérieuse annonce dans un journal. Nine n’est pas au bout de ses surprises, nous non plus.

Anne-Laure Bondoux nous tient en haleine pour une longue nuit d’échange, qui va finalement rapprocher cette mère et sa fille, un peu éloignées, chacune étant coincée dans son lot de modernité.

Les dessins de la fille de l’auteur donne un relief particulier à la narration, car, à nous lecteur d’un autre siècle (!) ils rappellent des choses, et aux lecteurs plus jeunes, ils serviront de planches de documentaires pour mieux connaître les 70′ et 80’…

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *